LA ROCHELLE DISPARUE

COUNEAU (Emile)

 

Personnage un peu oublié de nos jours, Emile Couneau mérite pourtant sa place dans le Panthéon rétais. Né à Saint-Martin en 1838, il passera l'essentiel de sa vie à La Rochelle où il exercera la charge de greffier au Tribunal civil. Pourtant, il restera attaché à la terre de ses ancêtres, attachement qui se concrétisera à la fin de son existence par la publication d'un livre consacré à sa ville natale. Emile Couneau était avant tout un dilettante, œuvrant pour le bien de tous et pour son propre plaisir. Ainsi, il voyageait beaucoup et se prît de passion pour la gravure à l'eau-forte. Lors de ses études à Paris, il fréquente les milieux artistiques, mais ce n'est qu'après 1880 qu'il sera initié aux techniques de la gravure. Il réussit à se forger une réputation qu'il mit au service de ses amis, illustrant leurs ouvrages. En 1904, il publie le livre qui le fera connaître. La Rochelle disparue est encore aujourd'hui une référence de l'histoire locale, très recherché des amateurs. Dans ses vieilles années, il consacre son talent à Saint-Martin et grave six eaux-fortes pour son ultime livre qui sort des presses quelques jours seulement après son décès survenu le 7 octobre 1920.

 

 

LA ROCHELLE DISPARUE

Série numerotée de 1 à 34